Le Pendule - Premiers pas



Le pendule... Voilà un outil très simple qui ne met pourtant personne d'accord. Il existe en effet de nombreuses écoles différentes concernant son utilisation, et la plupart des auteurs et des praticiens se contredisent souvent les uns les autres... Pas simple d'y voir clair ! Le but ici est juste de donner quelques bases générales pour démarrer, quelques méthodes parmi tant d'autres. Libre à chacun d'orienter ensuite ses choix en fonction la pratique, de ses ressentis et/ou de ses lectures. 1 – Généralités

Ça peut sembler démystificateur à déclarer comme ça, mais : oui, c'est nous qui faisons bouger le pendule. Nous, ou plus précisément notre inconscient (qui est sensé déjà connaître les réponses à nos questions) qui déclenche alors des micro-mouvements pour mettre le pendule en mouvement, afin d'exprimer ce qu'il veut nous dire que nous ne savons entendre autrement. Et même lorsque vous avez le sentiment de poser vos questions à votre ange-gardien ou n'importe quel autre de vos guides spirituels, c'est au travers de votre inconscient que celui-ci transmettra ses réponses, dans tous les cas. Le plus difficile donc lorsque l'on utilise ce support est d'apprendre à ne pas laisser notre mental prendre le dessus, afin que notre inconscient puisse s'exprimer sans difficulté. Alors, avant de débuter une séance, n'hésitez pas à faire quelques exercices de respiration pour vous vider la tête, voire quelques minutes de méditation, créer une ambiance calme où vous ne risquez pas d'être dérangé, etc. Il est aussi déconseillé de pratiquer le pendule en présence d'une autre personne, même si elle vous consulte. Certaines théories indiquent que le consultant peut interférer voire influencer les mouvements de votre pendule (au travers de votre inconscient, donc sans que vous en ayez conscience).

(Scan tiré du livre de Jean-Luc Caradeau sur le Pendule Egyptien)

2 – Découverte et réglages

- Asseyez-vous devant une table, puis placez votre pendule comme indiqué sur le schémas ci-dessus. Cette position peut surprendre, mais elle assure une réelle décontraction des muscles de la main et des doigts, ce qui facilite "l'expression" du pendule. - Appuyez votre coude sur la table, la main légèrement élevée, le bras détendu, sans la moindre tension. - Maintenant, faites volontairement osciller d'avant en arrière, puis dites-lui avec détachement (verbalement ou juste mentalement) "tourne" ou "gire". Restez sans attente. A mesure d'un bref laps de temps, variable selon les personnes et selon les pendules, il se mettra en rotation. Ne déclenchez pas ce mouvement, laissez-le venir du pendule lui-même. - Si vous n'y parvenez pas, rien de grave ! Inutile de vous agacer inutilement, revenez-y plus tard. - Si votre pendule réagit lentement, n'hésitez pas à raccourcir la partie de la chainette qui pend. Plus c'est court, plus le pendule est réactif, jusqu'à l'instantané. Mais trop court, le pendule ne réagit plus. C'est un réglage que chacun doit trouver, qui varie principalement en fonction du poids du pendule.

3 – Le commandement

- Une fois que la longueur vous semble convenable, relancez le balancement d'avant en arrière et dites ou pensez "tourne dans le sens des aiguilles d'une montre" (vous pouvez omettre "tourne"). Une fois que c'est fait, dites ou pensez "oscille d'avant en arrière" (il est possible d'omettre "d'avant en arrière"). - Avant de poursuivre, n'hésitez pas à relancer votre pendule d'avant en arrière s'il a trop ralenti. Puis dites ou pensez "tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre" (vous pouvez omettre "tourne"). Et une fois qu'il s'est exécuté, dites ou pensez "stop" ou "reste immobile". - Ceci est un entrainement qu'il est conseillé de maîtriser un minimum avant de passer à des questions ou tout autre travail avec le pendule.

4 – Les codes de communication

Pour savoir si un pendule vous répond oui, non ou peut-être à une question, certains s'accordent à dire que : - Pour dire "oui" : le pendule tourne dans le sens des aiguilles d'une montre - Pour dire "non" : il tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre - Et pour dire "peut-être" ou "pas de réponse" : il oscille en diagonale, ou il ne réagit pas. Ceci est vrai dans de nombreux cas, mais il est important de valider ces notions auprès du pendule lui-même. Pour se faire, rien de plus simple : - Une fois que vous avez un minimum assimilé les précédents exercices, détendez-vous, soyez sans attentes ni certitudes, ne cherchez pas à anticiper les mouvements du pendule. - Quand vous vous sentez prêt, lancez votre pendule en oscillation avant arrière, puis dite ou pensez "dis-moi oui". Alors le pendule se mettra dans le mouvement qui pour lui voudra dire oui. - Dites ou pensez "stop" pour arrêter le pendule. - Relancez le pendule en oscillation et demandez-lui "dis-moi non". Alors le pendule indiquera sa manière de dire non. Il se peut d'ailleurs qu'il ne réagisse pas, parfois certains pendules disent "non" en n'apportant aucune réaction. - Arrêtez votre pendule, relancez l'oscillation et demandez lui de vous indiquer "pas de réponse" ou "peut-être". Alors il vous montrera le mouvement correspondant (ou ne réagira pas si c'est sa manière de le faire). A noter qu'un pendule peut indiquer "pas de réponse" pour d'innombrables raisons. La question peut-être mal tournée ou inexacte, la réponse peut ne pas vous être accessible ou impossible à répondre par oui ou non, etc. Vous apprendrez à ressentir ces choses là avec la pratique... Une fois que vous savez quels "codes" utilise votre pendule, vous pouvez commencer à poser des questions. Commencez par des choses simples, et prenez toujours du recul par rapport aux réponses données.

5 – Les cadrans

Les cadrans sont des supports très utiles qui permettent d'aller plus loin dans vos réponses. Il s'agit de demi-cercles divisés on plusieurs rayons égaux, comme un camembert. Le notre de "part" de camembert varie en fonction des cadran, et un ou plusieurs mots clés sont écrits à l'intérieur. Pour les utiliser, lancez votre pendule en oscillation avant-arrière. Posez votre question, et le pendule orientera son oscillation vers sa réponse. Une fois son oscillation stabilisé sur une case, n'hésitez pas à l'arrêter, puis à lui demander si sa réponse est bien celle qu'il a indiqué (citez sa réponse dans votre question). Auquel cas il vous répondra alors par oui ou par non, pour confirmer ou infirmer sa réponse. C'est souvent dans ce cas qu'intervient une "absence de réponse" de la part du pendule, pour indiquer que ça réponse n'est pas uniquement exprimable par la case qu'il a choisi, à vous d'approfondir ensuite en multipliant les questions.

(Source : http://coursmagnetisme.fr/exercice_02.html)


Vous pouvez vous amuser à créer un cadran avec la météo, et tous les matins faire vos prévisions pour le matin, le midi et le soir. Vous pouvez créer des cadrans avec les noms des pièces d'une maison lorsque vous recherchez des objets, ou un cadra avec des couleurs pour le travail sur les chakras ou le choix de couleurs de pierres appropriées, etc. Seule votre imagination vous limitera !


Il existe aussi des cadrans utilisant des mesures de taux de vibration, utile pour le travail sur les gens ou les lieux. On utilise généralement l'échelle de Bovis pour ce faire, mais d'autres mesures (en pourcentage par exemple) sont aussi utilisées.


6 – Les plans


Pour travailler sur le plan d'un terrain ou d'une maison par exemple, il est conseillé de quadriller le plan, et de donner des lettre ou des numéro aux lignes et aux colonnes. En vous concentrant sur ce que vous recherchez (objet, personne, source, etc.), commencez par vous déplacer sur les lettres ou numéro correspondant aux colonnes, une par une, jusqu'à ce que votre pendule vous indique "oui". Faites de même pour les lettres ou les numéro des lignes, et une fois que vous avez les coordonnées verticales et horizontales, vous savez dans quel carré chercher. Vous pouvez alors travailler sur un plan plus détaillé de cette zone si besoin, en la quadrillant à son tour et en renouvelant l'opération.


A noter que les recherches au pendule ne sont pas des science exactes. Entraînez-vous avec des choses simples avant de vouloir voir trop grand. Mais si vous parvenez à bien maîtriser ce support, vous pourrez vous étonner !


7 – Le pendule et les soins énergétiques


Il est possible d'utiliser son pendule lors de soins énergétiques. Il existe de nombreuses méthodes. L'une des plus simples consiste à penser à un mot clé comme "amour", ou "guérison", ou "chance"... ATTENTION : toujours des mots ou phrases positives, c'est essentiel ! C'est prouvé, l'inconscient n'assimile aucune forme de négation ! Donc les phrases comme "ne pas être en colère" se transforment pour lui en "être en colère", ou encore "arrêter de fumer" devient "fumer", etc. Bref, quel que soit le mot clé, on lance le pendule en rotation volontairement (dans le sens horaire pour "émettre"), soit au dessus de la personne, soit au dessus de sa photo. Puis le pendule s'arrête de lui-même, indiquant que la personne ou le lieu est assez chargé de la valeur désirée. Pour les travaux sur photo, il est à noter que l'accord de la personne concernée est essentiel. Car au delà du respect du libre arbitre de chacun, une action de ce genre sans consentement du destinataire n'aura aucun effet. Vous aurez envoyé l'énergie, mais la personne de son côté n'ouvrira pas les portes pour la recevoir. Lors des soins énergétiques, on fait parfois d'abord tourner (volontairement) le pendule dans le sens anti-horaire pour purifier la zone (le pendule s'arrête de lui-même lorsque c'est terminé), puis de le lancer dans le sens des aiguilles d'une montre pour apporter de l'énergie (là encore il s'arrête de lui-même quand il estime bon de le faire). Cette méthode s'utilise beaucoup pour travailler sur les chakras (en présence ou à distance, sur photo ou sur un dessin de corps humain) A noter que les pendules en pierres spécifiques projettent naturellement une énergie en lien avec les vertus de la pierre qui les constitue. Veillez donc à choisir des pendules adaptés à vos besoins si votre but avec eux est d'émettre. Les pendules en Cristal de Roche ou Quartz échappent à cette règle puisque la propriété principale de cette pierre est de pouvoir être programmée (par la pensée, la parole, le magnétisme ou autre) et d'augmenter l'énergie, en faisant une pierre plus universelle que ses consœurs.



Voilà pour ce bref tour d'horizon des premiers pas avec un pendule ! A celles et ceux qui débutent, je vous conseille sincèrement d'essayer les choses décrites ici, avant d'adapter et personnaliser votre méthode en fonction de vos ressentis et de vos expériences. Et n'hésitez pas à partager vos astuces en commentaire de cet article ! :)



Retrouvez tous mes articles sur mon blog : "L'Antre Ciel et Terre"


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com