Le meilleur des maîtres : vous-même !


Attention, spoiler !!

Vous êtes dans une démarche d’ouverture à vos potentiels et cherchez en vain LA personne qui pourra appuyer sur le bouton (imaginaire) qui débloquerait tout ? Je suis au regret de vous dire que personne ne pourra remplir ce rôle. Personne, hormis vous-même.

Il devient de plus en plus flagrant que chacun de nous s’éveille aux mondes invisibles. Chaque jour des gens se découvrent des "dons" ou autres capacités spécifiques qu’ils tentent de comprendre et désirent maîtriser.

Beaucoup mettent en cause l’augmentation du taux vibratoire de la terre (phénomène mesurable), qui fait que les êtres humains aussi subissent cette montée en vibration. L’effet de ce changement ouvre les portes du possible, et chacun devient plus sensible de jour en jour.

Mais dans les méandres de ce que l’on peut glaner sur internet, comme des rayons "bien-être" des espaces culturels ou autres librairies spécialisées, comment savoir vers quelle vérité se tourner. On tâtonne, on essaie à l’aveugle, et on est souvent déçu, voire perdus.

Vient alors l’idée qui germe en chacun : il me faut un guide ! Quelqu’un capable de m’aider à comprendre ce qui se passe, et à avancer.

Au départ, il s’agit d’une noble quête, dans l’espoir d’un simple aiguillage. Mais face à nos angoisses, cette quête se transforme en un véritable besoin de trouver LA personne qui lèvera ce brouillard d’un claquement de doigts, le besoin illusoire de quelqu’un qui nous tienne la main, sans quoi nous ne pourrions pas avancer.

Ainsi dans notre démarche, nous courons souvent après "le Maître" idéal, cette personne qui donnera le coup de baguette magique qui solutionnera tous nos problèmes et déverrouillera instantanément tous nos blocages.

Mais non seulement c’est un comportement dangereux (puisqu'il attire les charlatans en tout genre), mais c’est aussi un espoir vain. Car la seule personne capable d’un tel miracle envers nous-même : c’est nous-même.

Développer ses capacités est une question de pratique.

Comme n’importe quelle matière, il a des personnes qui ont des facilités que certains appellent des "dons" (sachez juste que nous en avons tous au moins un, voire plusieurs), d’autres qui ont besoin de travailler plus mais finissent souvent par dépasser ceux qui restent sur leurs acquis.

En résumé, et quel que soit le but recherché, ce travail est un mélange initiatique personnel qui vise principalement : le "contrôle" du mental (ou plutôt, savoir le faire taire), et le lâcher-prise dans notre quotidien.

Et nous pensons vraiment pouvoir atteindre ces buts sans avoir à faire sa part ? Il serait effectivement tellement plus simple qu’une tierce personne récite une formule pour que nous n’ayons aucun effort à faire, peu importe le prix… Hélas la réalité est toute autre.

Beaucoup sont aujourd’hui prêts à débourser les fortunes (qu’ils n’ont bien souvent pas) pour des consultations, suivre des stages et des initiations… Partant pleins d’espoirs il reviennent souvent déçus, car ils attendent encore et toujours ce miracle venu de l’extérieur. Parce qu’il est plus facile que quelqu’un d’autre appuie sur ce fameux bouton (imaginaire) pour régler tous nos problèmes à notre place.

Pourquoi ? Parce que nous pensons en être incapable, que nous n’avons pas confiance en notre potentiel, que nous partons du principe que notre ignorance nous rend inapte à arpenter ce chemin par nous-même. Et nous avons totalement tort.

Il faut bien reconnaître qu’il est difficile d’accepter notre part de responsabilité dans notre bonheur (notre malheur aussi, d’ailleurs), dans notre développement personnel. Alors on préfère se tourner vers d’autres pour leur donner cette responsabilité, plutôt que de faire nous-même le travail qui s’impose. Et beaucoup se perdent longtemps dans cette fuite d’eux-mêmes et cette quête du miracle venu de l’extérieur.

Mais dans quelle direction aller ? me direz-vous. Comment savoir si je suis sur la bonne voie ? Si ce que je fais est bien ? Si je ne prends pas de risques ? Si je ne suis pas entrain de me perdre, ou de devenir complètement dingue ?

Toutes ces questions qui nous rongent, c’est notre mental.

Le mental est en quelque sorte un système de survie qui panique facilement, dans le but de nous préserver du danger. Donc il joue le paranoïaque. Non seulement il voit le mal partout, mais aussi il nous dit que nous ne sommes pas capables de faire ceci ou cela. Il ne pense pas à mal (il pense même bien faire !), c’est juste comme ça qu’il fonctionne.

Alors la première étape, si vous voulez vous relier à votre plein potentiel, est de savoir rassurer votre mental pour le faire taire un instant, et alors avoir le champ libre pour écouter votre cœur, votre intuition, votre âme…

Chaque être humain est unique. Ses potentiels, son vécu, ses objectifs… Alors qui d’autre que lui-même sait ce qui est vraiment bon pour lui ? Combien de stages et de formations encore faudra-t-il avant de réaliser qu’on ne peut pas rentrer dans une case délimitée ? Les initiations ne sont en fait que différents outils spécifiques, faits pour nous permettre de nous relier à notre pouvoir créateur, et rien d’autre.

Nous pouvons amasser une infinité d’outils en tout genre, ils ne serviront à rien tant que nous ne comprenons pas que c’est à nous de les utiliser. Car un outil ne fera pas le travail à notre place, ça ne sera qu’un outil.

Etant moi-même thérapeute depuis de nombreuses années, on pourrait croire que je tente de saboter mon propre métier dans cet article. Mais il n’en est rien. Je ne dénigre pas les consultations et initiations que l’on peut faire, juste rappeler que quel que soit l’outil, c’est à nous même et à nous seul de faire ce chemin.

En guise de rappel, je me plais à flanquer à peu près partout cette citation du Bouddha qui résume totalement cette notion selon moi :

Il existe tant de gens qui saute d’une formation à une autre, d’une conférence à une autre, d’une initiation à une autre… Toujours dans le but que quelqu’un appuie sur leur bouton imaginaire qui fera taire leur mental comme par magie, afin de laisser libre court à leurs capacités.

Puis, de déceptions en déceptions, accusant le monde entier et voyant des charlatans là où ils pensaient trouver des maîtres, ils finissent enfin par tourner leur regard non plus vers l’extérieur mais vers l’intérieur.

Et là, après tant d’acharnement, ils comprennent que tout était déjà là, en eux. Qu’ils détiennent les réponses à leurs questions (parce que nous avons tous les réponses à nos questions), qu’ils connaissent déjà les outils qui leur convient, leur propre voie à la fois semblable et différente de celle des autres (juste unique).

Alors ils lâchent prise, comprennent que le contrôle est une illusion, que nous ne faisons que baigner dans un courant qu’il nous suffit de suivre, en accueillant tout ce qui vient comme une bénédiction, un défi ou une leçon. Réaliser que tout a sa place, et qu’à chaque fois que surgissent les "Pourquoi ?", les "Comment ?" et les doutes, ils les laissent passer comme des nuages dans le ciel pour simplement être, et s’abandonner à la vie, tel qu’elle est.

Ça vous tente vous aussi ? Alors ça commence ici et maintenant. Pas demain, pas "un jour", pas "quand j’aurai ceci", ou encore "quand on m’aura appris cela". Non, maintenant, tout de suite, sans personne d’autre que vous-même, car vous seul savez ce qui est bon pour vous.

Alors faites taire cette petite voix dans votre tête qui vous dit que vous n’en êtes pas capable, ou qui vous fait crouler sous des questions inutiles pour comprendre le pourquoi du comment, qui cherche à se rassurer… Fermez les yeux et prenez une profonde respiration, et laissez aller tous ces doutes, comme si vous effaciez un tableau noir rempli d’écritures compliquées.

Puis ouvrez les yeux, dans la sérénité de ce que vous êtes, et laissez ce sourire intérieur transparaître sur votre visage. Que voulez-vous vraiment, là, maintenant ? Et quel est pour vous le meilleur moyen d’y accéder ?

Voilà, votre première idée était la bonne. Si si, cette brève impression, comme une certitude, même fugace ! Ne cherchez pas à la comprendre, à la décortiquer ou à l’analyser (ça c’est votre mental qui veut reprendre le dessus, pensant agir pour votre survie). Accueillez juste votre réponse telle qu’elle est, et avancez avec elle, main dans la main.

Votre véritable Maître est là, en vous, dans tous ces moments où vous arrêtez de douter.

Un jour vous réaliserez que dans les guides que vous cherchez à l’extérieur, vous n’espérez finalement que la confirmation de ce que vous savez déjà à l'intérieur. Et vous n’avez pas besoin de ces confirmations. Vous n’êtes pas votre mental, ce petit Moi angoissé. Vous êtes un être illimité, connecté à un Tout infini, votre grand Moi, et c’est à lui que vous allez laisser de plus en plus de place maintenant.

Et vous avez déjà commencé…

(Mais si, mais si ;) )

Pour les personnes ayant beaucoup de mal avec la confiance en eux, l'hypnose peut être un très bon outil. Les deux vidéos suivantes sont des protocoles d'hypnose humaniste très sérieux et efficace. Les créateurs et enseignant de cette méthode ont décidé de les partager gratuitement, pour les ouvrir au plus grand nombre.

Il est conseillé de pratiquer ces différentes vidéos une fois chacune, avant de laisser le travail inconscient faire son travail durant une certaine période qui dépend de chacun. C'est alors un accompagnement profond qui travaille depuis l'intérieur de soi.

Bonne écoute à vous.

La première, sur l'Estime de Soi.

La seconde, sur la Confiance en Soi.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com